Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | July 25, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Elle croit qu'1 hackathon est 1 danse maori pour la pêche au thon !

Elle croit qu’1 hackathon est 1 danse maori pour la pêche au thon !

| Le 18 mars 2015

header hackathon maori via shiny things on flickrBrigitte est pas une flèche, c’est vrai. D’ailleurs quand nous l’avons retrouvée dans un bar de l’est parisien, vers 18h après ses cours, nous avons de suite reconnu cette étudiante en relations presse et influence marketing, au premier coup d’oeil.

Blonde et élancée, le rouge à lèvres ardant, affublée d’un tailleur chic bleu marine et d’un sac à main tissé, elle était assise au fond de la salle, sur une banquette de cuir épais. Elle sirotait un thé de Noël au gingembre pétalier accompagné de son cake glacé aux pignons, tout en dévorant… le dernier livre de Sophie Davant. Une vision insoutenable.

Mais son propos nous a encore plus sidéré : elle nous confirme ce que nous avions lu sur le blog de son école, qui fait le buzz depuis quelques semaines. Le 23 février dernier, lors du cour magistral de Thibaulde Fernando, consultant en social media empowerment et rédaction de tout courrier administratif, Brigitte a mal compris la phrase suivante à recopier : « De nouvelles formes d’action culturo-technique prennent vie dans une sorte de « danse tribale », mêlant les acteurs publics aux créateurs internet et codeurs zélés : le hackathon en est l’une des formes festives de prédilection des nouveaux DJ de la scène web créative, faisant littéralement danser start-ups et projets de dév, pour partir à la pêche aux idées ».

Danse expérimentale

Brigitte n’est-elle pas dotée du sens du 2cd degré ? Toujours est-il qu’elle a pris un vent puissant « right in da face » quand le soir, dans sa cité U de banlieue, elle a voulu faire plaisir à tous ses amis en y organisant une danse communautaire « special hackathon ». 

Les étudiants ont cru d’abord à une blague du doyen, un peu porté sur les bizutages dévêtus. Mais qu’elle ne fut pas leur déconvenue, quand Brigitte commençait à se déhancher violemment, dans une danse « inspirée de vidéos Maori sur Youtube », a t-elle déclaré aux enquêteurs. Pour parfaire sa démonstration, elle s’était même cousue des tranches de thon à même une combinaison de gymnastique ! « Ben oui quoi. Y’avait une belle promo sur les barquettes de thon à griller, à l’Intermarché du coin. Et puis j’ai lu dans un livre sur la culture maori que les sorciers faisaient ça aussi pour que leurs Dieux aident la pêche au thon du village ».

Notre propos de départ est alors confirmé : Brigitte n’est peut être pas une danseuse maori ni même une RP, ou encore moins un thon. Mais c’est déjà une sacrée tanche !

Email
Print
Plus dans Société
header french steak
Un éleveur bovin lance la French Steak au Salon de l’Agriculture

Roger Meunon n'en est pas à son galop d'essai. Dans le pays béarnais, où son élevage bovin est installé depuis...

CES youtuber v2
Le Youtuber gagne un séjour à Las Vegas et croit couvrir le CES 2015

Ursulien n'en croit pas ses yeux. Le jeune blogueur influent arrivé il y a 2 jours au CES de Las...

Fermer