Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | September 24, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Selon une étude, regarder le smartphone d'un autre serait bon pour la santé

Selon une étude, regarder le smartphone d’un autre serait bon pour la santé

| Le 1 octobre 2014

étude smartphone branchedOn savait déjà que les smartphones attisaient la convoitise, avec près de 2 utilisateurs sur 3 regardant celui de leur interlocuteur (selon étude MegaMetrie datée juillet dernier). Une nouvelle étude de la Worldwide Terminal Fundation devrait voir ce chiffre -déjà élevé- singulièrement monter. Regarder avec convoitise le smartphone de son interlocuteur serait ainsi très bénéfique pour l’être humain, d’après les chercheurs albanais auteurs de l’enquête.

L’étude, réalisée cet été auprès de 1200 individus (50% d’hommes et de femmes), a montré que les sujets exposés au smartphone d’un autre éprouvaient une excitation crânienne et mentale supérieure à celle ressentie pendant l’acte sexuel ! Alors que 95% des femmes ont secrété une hormone de plaisir, la Smartéine, qui dilate chacune des parties sensibles du corps humain, seuls 20% des hommes ont réagi positivement.

Faut-il en déduire que cette molécule du plaisir -augmentant aussi la santé de celui qui l’éprouve- serait particulièrement active chez les femmes ? Irina Pavlov, directrice du WTF, et petite-fille du célèbre chercheur qui avait expérimenté sur les animaux, le pense :« aujourd’hui, le smartphone est l’objet du désir masculin. Le regarder c’est le convoiter, et les zones cérébrales stimulées sont les mêmes que pour le coït. » En gros, à force de comparer le smartphone à un phallus, il est normal que les femmes (ou autres partenaires) s’y intéressent !

Une étude poussée !

L’étude constate aussi des exceptions ou spécificités. Regarder un iPhone quand on est détenteur d’un Android, secrète une hormone dite Rigolaphine. Alors que dans le cas inverse, on retrouve de la Méprisophine en très fortes concentrations.

Qu’en est-il des sujets non exposés au smartphone d’autrui ? Les chercheurs du WTF n’ont pas repéré la présence de smartéine chez des patients non exposés… Il faut dire qu’avec un taux de pénétration du mobile inférieur à 0,1%, la population albanaise est peu sujette à la smartéine. Par contre, les chercheurs du WTF ont trouvé de fortes traces de Vodkaine chez cette même population. Cette molécule est-elle bonne pour la santé ? Peut-être l’objet d’une prochaine étude…

Email
Print
Plus dans Sciences, Société
La tv est clairement pliée au milieu...
Un New-Yorkais s’est assis sur son téléviseur, et il l’a plié !

Le traumatisme du "bendgate" n'en finit plus de faire des victimes industrielles... Alors que les caméras se concentrent sur le...

Binge watching awards - ©Flickr / Creative commons
Tragédie aux Binge Watching Awards : 67 commotions cérébrales et 34 attaques cardiaques

La première édition des Binge Watching Awards restera tristement gravée dans les archives télévisuelles. Alors que la compétition atteignait un...

Fermer