Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | September 24, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Première mondiale : une imprimante 3D réussit à imprimer une feuille papier !

Première mondiale : une imprimante 3D réussit à imprimer une feuille papier !

| Le 12 septembre 2014

imprim branch extract from l.neyssenssas on flickrLe défi était de taille. L’équipe internationale autour de Luc Paperlit, au sein du fablab’ de la Gaume, monté discrètement dans une ancienne papeterie désaffectée en Auvergne, n’en croyait pourtant pas ses yeux la semaine dernière…

Après des mois et des mois de travail, de déplacements en séminaires et colloques internationaux, de formations en ligne durant des nuits entières… leur prototype d’imprimante 3D -la KingPapOne- a réussi l’impossible, franchi l’inimaginable.

Le 4 septembre à 10h heure locale, la phase finale était enclenchée : « Touche « on » enfoncée ! « . Au début tout allait bien. Puis ça s’est emballé. La machine a commencé à vibrer, en faisant des « cloc-cloc » dedans. Mais après 23 minutes de fonctionnement soutenu, à la limite de la rupture matérielle sur certaines soudures, un premier morceau de l’objet est enfin apparu : une feuille A4 blanche !

Pierre Fourchon -dit McCoy- développeur Java et Fox Trot, témoigne pour l’équipe : « C’était hors du temps. On se tenait tous par la main, devant la machine, retenant notre souffle… si ça ne marchait pas cette fois là, s’en serait fini de nous, du projet, de nos retraites, de notre buvette à la foire aux oignons fin septembre ».

Mais passé ce moment d’émotion, l’équipe se reprend. Le premier morceau de feuille est rapidement analysé. Luc se place en première ligne devant la machine encore fumante, avec ses adjoints en appui qui notent. Les vérifications claquent, haut et fort :

  • Présence de 3 bords, dont 2 latéraux ? - CHECK !
  • Une surface supérieure et une inférieure ? - CHECK !
  • Couleur blanche a priori unforme sur toute la surface visible ? - CHECK !
  • Teneur en chiures de bois équatorien ? - CHECK !

C’est alors que KingPapOne reprend subitement sa marche, dans un bruit terrible, un peu comparable à celui d’un iPhone 6 passé au mixer. L’équipe est à nouveau figée dans l’angoisse mêlée d’espoir. Les secondes passent, interminables, qui deviennent des minutes, des heures… Plusieurs voyants de contrôle sont à l’orange, puis virent au rouge, clignotant en mode alerte. Le pupitreur russe, Pavel Chequoff, se tourne alors vers Luc :

« Capitaine, que décidez-vous ? Lançons-nous la procédure d’urgence ? » Luc, la mine blafarde, se renfonce dans son fauteuil en cuir, dont il fait crisser les accoudoirs et les serrant des deux mains… La tension est à son comble.

Un dénouement heureux, la promesse d’un lendemain

Ouf ! Un autre morceau de l’objet 3D apparaît enfin, mais accompagné de plus de fumée… et aussi quelques étincelles. La machine tremble de plus en plus, des vis sautent de son couvercle, qui commence à gondoler sous la chaleur. L’équipe se regarde, sans un mot, et comprend. Pas une seconde à perdre. Prenant son courage à deux mains, le capitaine Luc saisit Iota, stagiaire japonaise du groupe, et la lance vers la machine.

La jeune femme s’abat lourdement sur l’imprimante et chut de coté, inconsciente mais terriblement sexy. Ce choc est radical. KingPapOne s’emballe dans un bruit strident, perd quelques morceaux de sa carlingue. Une sirène retentit à l’extérieur, au niveau du self de la cantine, puis la pièce tombe brutalement dans l’obscurité. Plus un bruit, juste une odeur aigre…

Les diodes des panneaux d’évacuation s’allument enfin. Et là, dans une demie obscurité, devant l’équipe projet encore hagarde et le coeur haletant, le bac de l’imprimante dévoile son trésor : une feuille de papier A4 blanche !

Par communiqué officiel, le patron du fablab résume l’aventure : « C’est un petit papier pour nous, mais une grande feuille pour l’humanité. Sur laquelle nous allons écrire l’histoire de la conquête de l’impression 3D de feuilles en série. Nous espérons en équiper les foyers français d’ici 2020. Et parvenir là où aucun homme, là où personne, n’est jamais allé ».

Impressionné par l’exploit, les félicitations et chèques d’investisseurs départementaux affluent déjà. La start-up n’est est qu’au début de son aventure !

Email
Print
Plus dans Informatique, Société
visu tablettes 2
Marketing : la filière du meuble réclamerait des royalties pour les « tablettes »

Il n' y pas de petit profit. Dans la conjoncture française actuelle, tout est bon pour rebondir sur les succès...

visu office sexe
Il croit draguer en privé sur Facebook, et provoque un tsunami érotique mondial

C'est un nouveau drame à la frontière de la vie en entreprise et des technologies de relation sociale. Michaël V., 26...

Fermer