Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | September 24, 2017

Revenir en haut

Haut de page

2 commentaires

Une start-up belge invente EyeWatch : l'oeil qui donne l'heure et la météo

Une start-up belge invente EyeWatch : l’oeil qui donne l’heure et la météo

| Le 23 juillet 2014

eye branched 1

L’actualité technologique ne se passe pas toujours du côté de la Silicon Valley, de Taïwan ou des géants de l’informatique… Dans la vieille Europe, en Belgique près de la côte nordique, Gérald Van de Tubbe, un ingénieur retraité tente de réagir au succès annoncé de l’iWatch d’Apple.

Ce retraité ophtalmologiste et cervalabélophile à ses heures perdues, est aussi grand amateur de montres. La révolution digitale le préoccupait depuis un moment : « J’avais lu un jour un article dans Bruxelles-Match, emprunté à la bibliothèque municipale. Ils disaient dedans que toute notre vie serait digitalisée… ». Gerald a pris peur, et s’est inscrit au club informatique de son village : il en a été l’un des plus brillants éléments.

Et puis tout s’accélère. Il a déposé la semaine dernière au tribunal de commerce de Bruges, le brevet de l’EyeWatch, autrement dit « l’oeil qui donne l’heure ». « Nous n’utilisons que 65% des capacités d’affichage de notre pupille », explique l’inventeur. « Nous pouvons parfaitement afficher des informations sur la surface du globe oculaire, qui seront perçues par autrui, mais qui ne gêneront pas notre propre vision ».

Reste à installer dans l’oeil un système d’affichage internalisé et miniaturisé qui soit suffisamment souple pour ne pas gêner les mouvements. Ca se situe au niveau du coin de l’oeil, avec un mini projecteur fibre implanté. « J’ai fait des tests sur Loulou, le chien de ma femme et aussi sur mes petits-fils, nés d’un second mariage de ma fille », détaille Van de Tubbe. « Il reste encore un peu de R&D et de suivi médical à envisager, surtout… au niveau des tensions ressenties dans le nerf oculaire. Mais ça passe avec 2 bons cachets d’aspirine par tranche de 5 heures ».

Affichages multiples

eye branched 2Le système conçu par le génial Belge est redoutable, car il permet d’afficher bien d’autres informations à la suite de l’horaire. L’ergonomie est simple : il suffit de cligner des paupières, et l’affichage change. « On a ainsi tout ce que l’on peut trouver sur une watch digitale, ou sur l’écran d’accueil de son smartphone. C’est très complet ». Premier exemple concret : la localisation, la température et la météo de l’endroit où l’on se trouve !

Le sémillant retraité fourmille d’idées annexes : « Clotilde, ma femme, est esthéticienne. Elle m’a fait penser à proposer aussi des skins de pupilles, pour les colorer et les décorer. On va attaquer clairement le marché de la lentille ! ». Et aussi, peut être, celui des relations sociales ? « Vous savez tout est parti de ma femme, une fois de plus. Elle me dit souvent : « Gerald, tu ne regardes jamais les gens les yeux quand tu trinques à l’apéro ». Elle a raison, et ça m’a fait le déclic !« .

Pour l’heure, EyeWatch ne donne aucune précision sur son prix marché et sa date de disponibilité.

Email
Print
Plus dans App/mobile
Le retraité aimait beaucoup manger, notamment.
Il avale par erreur une carte SIM et sert de téléphone portable à sa femme

L'histoire n'est pas banale, et elle est arrivée à Gontran Dumouche, retraité de la Poste installé à Tartas dans les...

photo extract front c.hunkeler on flickr
Sine : vous ne direz plus bonjour de la même manière !

L'un des derniers concours de start-ups belges a accouché d'un projet révolutionnaire et au nom qui claque : Sine (prononcez...

Fermer