Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | November 21, 2017

Revenir en haut

Haut de page

2 commentaires

Les selfies en mer, 1ère cause des attaques de requins !

Les selfies en mer, 1ère cause des attaques de requins !

| Le 9 juillet 2014

shark selfie branchedC’est un drame de la technologie et de l’été. Les constructeurs de smartphones ayant en effet considérablement amélioré leurs capacités d’étanchéité et de résistance aux conditions humides extrêmes… ceux-ci se retrouvent donc beaucoup plus usité sur les plages et en mer, pour réaliser des selfies de vacances.

Or on a constaté depuis quelques mois, selon les zones climatiques, la multiplication d’attaques de requins et squales divers envers des nageurs et plaisanciers, pendant qu’ils réalisaient un selfie (notre photo ci-dessus). Pire : dans certaines zones côtières, se sont de véritables pluies de requins qui s’abattent sur des vacanciers surpris et désemparés… (vidéo ci-dessous) :

Heureusement, la communauté scientifique internationale s’est rapidement mobilisée. Martine Brody, chercheuse du centre aquatique d’Amity (USA) tient un début d’explication : « Ce sont les ondes de l’internet mobile qui attirent le sonar des requins, indique t-il à Branched, racontant qu’il existerait « une forte similitude entre les ondes émises par un phoque et celles des smartphones ». Or le requin adore le phoque, surtout dans le filet et le bas de côtes.  »Du coup, le requin croit repérer un phoque, et en fait il s’élance croquer un humain. La différence de goût est assez estompée, du fait de la salinité de l’eau de mer ».

Comment éviter ces attaques de requins

Les experts du domaine, réunis en avril dernier au salon Seafood de Bruxelles, envisagent plusieurs solutions techniques, pour aider à sécuriser les côtes, notamment dans les mers chaudes. Il s’agirait par exemple, selon une équipe hollandaise emmenée par le physicien Matt Hooper, de hotspots wifi leurres. Placés plus loin que les zones de baignades, ils y attireraient les requins, puis leur distribueraient sur place des croquettes de viande de phoque (des Pholic).

La start-up israélienne SharkyFlash propose elle une solution plus simple encore : utiliser le flash avant d’un smartphone pour flasher le requin très fortement au moment de l’attaque, et ainsi l’éblouir. « L’éblouissement augmente l’imprécision du squale au moment où il referme sa mâchoire. D’après nos tests, cela augmente de 38% la capacité de conserver tous ses membres après morsure« .

shark gonfle v2Enfin à la Baule-les-Pins, en France, Clément Vichemond, un retraité pécheur de thon, tente lui d’imposer un matériel plus accessible et compatible avec les jeux aquatiques pour enfants : le « Mobiquin », un requin gonflable équipé d’un moteur de mobylette, et exécutant des ronds circulaires dans l’eau. « Le bruit brouille les ondes des smartphones, et attire le sonar des requins… ».

Les autorités voient d’un très bon oeil ces initiatives du secteur privé et de l’auto-entrepreneuriat, car il y a urgence selon elles : « La saison estivale risque d’être particulièrement tragique, si rien n’est fait, vu l’engouement pour les selfies de mer… ».

[MAJ] : La saison risque d’être d’autant plus tragique que, selon une équipe de la L.A. County Beach Patrol, le problème est plus large. On a retrouvé en effet dans le ventre d’un orque échoué sur la plage, une nageuse avec son iPad encore en mains, branché sur la fonction caméra. De là à penser que les vibrations d’une tablette son sur la longueur d’ondes des orques…

Email
Print
Plus dans Société
zone 51 branched
En vacances dans la Zone 51 il est téléporté au-delà de la zone 5 de la RATP

Un fait sans précédent dans les annales de la science et du paranormal s'est produit hier, aux Etats-Unis. Alors qu'il...

L'ours se filmait avec une GoPro.
Une chinoise sauvée par un selfie, face à un ours qui se filmait en GoPro !

Une jeune randonneuse chinoise peut dire merci aux nouvelles technologies ! C'est en effet en marchant dans la forêt de...

Fermer