Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | November 25, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Le community manager de Chuck Norris reçoit la Silver Star à titre posthume

Le community manager de Chuck Norris reçoit la Silver Star à titre posthume

| Le 5 juillet 2014

silver star chuck v2Chuck Norris, non sans émotion, met les pieds dans le plat : si on ne lui trouve pas vite une personne à la hauteur de Tom, ça va aller mal aux States !

En effet la Nation américaine pleure un de ses braves. Tom Walker n’est plus. Anonyme pendant de nombreuses années, il a pourtant connu un destin hors du commun. Il fut le CM (community manager) de Chuck Norris. Voici son histoire.

Tout bon geek et internaute, connait ce maître absolu (malgré lui) des blagues sur le web et les réseaux sociaux qu’est Chuck Norris. L’acteur américain de 74 ans et connu pour ses rôles de karaté et de policier, est devenu un « meme », soit une figure récurrente des Internets, usitée jusqu’à l’abus sur les réseaux sociaux.

On le cite en général pour évoquer la puissance, l’impact, la force brute et masculine. Il est très apprécié de l’Américain moyen, et même un peu en-dessous.

Deux exemples parmi tant d’autres, d’un des derniers amusements diffusés à son propos :

Services à la Nation

Or il n’aura échappé à personne que Chuck ne tourne plus beaucoup depuis 2012… Retiré dans un ranch du Middle West, il a mal encaissé d’être la risée du web et souffre depuis lors d’un « complexe de vérifacationite aiguë sur tout ce que l’on dit de lui« , selon le rapport du médecin, que Branched a pu se procurer.

C’est dans ce contexte qu’il croise le chemin de Tom Walker, à une soirée des KASSOS (Karatéka Anonymes streSSés aimant l’Ordre et le Salami). Le contact passe de suite avec cet ancien sergent ayant servi en Irak. Chuck lui évoque son besoin d’un community manager pour l’aider. Bingo : « J‘ai accepté ce boulot, parce que c’était ça ou tenir l’accueil au bureau d’aide sociale de l’Armée ». Une bourse de l’Amicale des Portes obus de l’US Army lui permet de se former:  »J’ai pu aller en stage chez Twitter et Klout, et j’y ai pris goût« .

Une discipline militaire

Mais la parenthèse enchantée tourne vite à la sauce amère… Tom, pourtant un ancien para, est soumis à un régime infernal. A « Muscles Magazine », il confiait en décembre 2013 : « Je dors peu, environ 45 minutes par nuit. Après un café et quelques étirements lombaires, j’attaque les 260.000 messages/heures citant Chuck sur les réseaux majeurs. Une fois traitées les réponses, RT, likes, puis les procédures judiciaires, je zappe sur les réseaux sociaux photos et vidéos et fait aussi un relevé. Chuck veut des tableaux de KPI sur Excel« .

Et la journée ne stoppait pas là, restant très millimétrée : « Après déjeuner, le début d’après-midi est consacré aux séances de thérapie de M. Norris et ensuite à sa sophrologie et ses bains de boue. Il va mieux en ce moment, mais il connait des rechutes fréquentes et massives ». Présent à ses côtés tout durant, il constatait : « C’est du 24/7, ce mec n’arrête jamais, et les internautes qui parlent de lui non plus ! »

En soirée, Tom reprenait du service sur les réseaux sociaux étrangers, tout aussi ironiques et cassants envers Norris… Epuisé, il se retirait dans ses appartements avec le sentiment de la mission accomplie. « Impossible de regarder un bon porno ou d’aller prendre un verre avec mes potes CM de Stallone et Schwartzenegger, qui ont vachement moins de boulot eux… », regrettait-il dans The Nunchaku Chronicle, début janvier dernier.

Une grenade fractale

Tom a vaillamment résisté, mais il a fini par craquer. Un matin d’avril dernier, après une nouvelle nuit de bataille sur les réseaux à défendre l’honneur américain, il s’en est allé. Une grenade fractale ramenée d’Irak aura suffi à lui faire accomplir son dernier voyage.

Après avoir réuni tous ses morceaux dans une petite boîte en acajou, Tom s’est vu octroyer par le ministre de la culture américain, la Silver Star à titre posthume. La plus haute distinction reçue pour « sacrifice exemplaire », « services exceptionnels rendus à la Nation », et « patience extrême dans la gestion 2.0 d’une personnalité patriotique américaine connue internationalement ».

Effondré par la nouvelle, Norris a indiqué qu’il recherchait activement un nouveau CM et que son prochain Pitbull porterait le nom de Tom, en sa mémoire.

Email
Print
Plus dans Internet
Logo Facebook croix chretienne
« Facebook, c’est l’Église 2.0 créée par le Vatican ! », déclare un pasteur américain

La petite commune rurale de Cross Fingers, dans l'Idaho, en est encore toute retournée ! Le pasteur O'Flagrendaily, écossais d'origine...

statues by vizzzual on flickr
Le gouvernement réduirait le nombre de régions érogènes

Dans la foulée du mouvement d'économie budgétaire lancé par le gouvernement, en réduisant le nombre de régions de 22 à...

Fermer