Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | November 21, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Un commentaire

En vacances dans la Zone 51 il est téléporté au-delà de la zone 5 de la RATP

En vacances dans la Zone 51 il est téléporté au-delà de la zone 5 de la RATP

| Le 3 juillet 2014

zone 51 branchedUn fait sans précédent dans les annales de la science et du paranormal s’est produit hier, aux Etats-Unis. Alors qu’il voyageait dans ce pays immense et sans histoires, et plus particulièrement du côté du Nevada, un jeune parisien de 27 ans nommé Boris, a décidé de visiter la Zone 51.

Il justifie ainsi son choix a posteriori : « Petit, j’avais souvent vu à la télévision des reportages sur cette zone mystérieuse, ses aliens, ses soucoupes volantes… Je voulais vérifier par moi-même. L’an prochain, j’irai aussi vérifier SpringBreak« . Un autre argument est d’ordre capillaire : comme tout résident du 10ème arrondissement de Paris, Boris porte la barbe rouquine longue, épaisse et taillée. « je voulais comparer avec les barbus geeks du middle west, très réputés outre atlantique« .

Une buvette, théâtre du drame

Il n’a pas été déçu du voyage ! Le drame s’est noué aux alentours de midi. Affamé par les odeurs de burgers diffusées sur le parc d’attractions « Zone 51 Funny » où il s’était rendu au matin par dépit, Boris s’est approché de la buvette « Chez Dédé » : une attraction de science-fiction pure, recréant une buvette « à la française » avec… tarifs modérés et service poli !

Attendant dans la queue, Boris a croisé le regard de John Jesus Jr. qui restait là à siroter une bière. Ce dernier, 1m95, cheveux longs, lunettes de soleil épaisses et prêcheur de son état, aurait alors, selon plusieurs sources proches du dossier, agité vivement les bras, craché au sol et prononcé les mots suivants : « Hi Boris, what are you doin’ there fuckin’ frenchy. Go back to your fuckin’ country or I will eat one eye to you« .

Après, les versions divergent : Tom Hooward, habitué des lieux, vétéran du Vietnam et grand lecteur de Sports Illustrated assure avoir vu « le crâne de John Jesus Jr. s’ouvrir en deux au milieu, dans un grand cri rauque, une bulle jaune visqueuse a éclaté au dessus de sa tempe, puis un canon laser en est sorti et a tiré plusieurs coups répétés sur Boris, qui a été désintégré« . Tom a été ramené ensuite par deux hommes de forte corpulence à sa résidence voisine, « The Last Home of Destiny ».

La tenancière de la buvette « Chez Dédé », Mlle Penny Amblok, tient une toute autre version. D’après elle, un grand éclair a alors suivi ces paroles et déchiré le ciel au-dessus des deux hommes. Frappé par une foudre puissante Boris s’est soudain contracté, a poussé un cri strident, puis a disparu. Il s’est retrouvé envoyé, toujours d’après les dires des témoins, dans une sorte de tunnel spatio-temporel qui s’est ouvert au devant d’eux.

Sur son blog, dans une note datée du jour du drame, il livre les détails de cette terrible mésaventure : il a voyagé et a été téléporté aux confins de l’impossible, aux limites du néant, loin de ses repères… au-delà de la zone 5 tarifaire de la RATP ! Complètement perdu et sans moyen décent (métro, RER, velib…) pour rentrer chez lui, il s’est assis là, a checké sur Foursquare et a contacté immédiatement le call center de la RATP.

A cette heure, nous sommes toujours sans nouvelle du jeune français courageux et de sa démarche…

Email
Print
Plus dans Société
L'ours se filmait avec une GoPro.
Une chinoise sauvée par un selfie, face à un ours qui se filmait en GoPro !

Une jeune randonneuse chinoise peut dire merci aux nouvelles technologies ! C'est en effet en marchant dans la forêt de...

Les matchs sont influençables à distance. Mais on ne voit rien !
Coupe du Monde : des anti-foot piratent les matchs depuis leur salon !

La Coupe du Monde 2014 n'en finit pas de générer son lot de mécontents, au Brésil mais aussi en France...

Fermer