Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | September 24, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Coupe du Monde 2014 : Footix deviendrait Foopix, le selfiste officiel des Bleus

Coupe du Monde 2014 : Footix deviendrait Foopix, le selfiste officiel des Bleus

| Le 13 juin 2014

footix branched v2C’est l’un des dossiers chauds du mondial de foot. Le cas « Footix » soigneusement enterré par les autorités compétentes et assermentées, ressort ces jours-ci par un biais inattendu : celui des nouvelles technologies. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Footix était la mascotte de l’équipe de France lors de la Coupe du Monde 1998. Une mascotte malheureusement vite raillée et moquée, au-delà du raisonnable.

Selon nos sources proches du dossier, Footix a fait une proposition étonnante il y a peu aux Bleus, lors d’un stage à Clairefontaine. Par le biais de son agent, la mascotte a suggéré rien moins que de se débaptiser pour prendre le nom de Foopix et de proposer un service digital original : devenir le selfiste officiel des Bleus.

Sur son compte LinkedIn, Foopix détaille sa stratégie d’action ainsi : le sélectionneur a dit que les joueurs français ne devaient pas emporter leurs mobiles sur le terrain, pour se photographier en mode selfie. Or, ils n’y arrivent pas et c’est une source de conflit potentiel et de déconcentration. Foopix interviendrait à ce niveau, pour servir « d’intermédiaire de substitution ».

Des « pros » enchantés

Les Bleus ont parfaitement reçu la proposition de Foopix, qui leur convient pile poil. Foopix se baladerait en zones de touche, en sautillant gaiement, muni d’un smartphone de service. Et à la demande d’un joueur quand le besoin se faire ressentir, il surgit du banc de touche et vient photographier le joueur comme si celui-ci se faisait un selfie.

Puis Foopix repart et se remet en zone de touche. C’est indolore, rapide et pas très cher. Le volatile ne réclame que quelques caresses et un cachet modeste indexé sur la moyenne basse de celui des joueurs.

Sous le couvert de l’anonymat, un joueur des Bleus confie : « Il était au bout du rouleau quand il est venu nous voir, presque à la rue. On se voyait pas lui dire non. M. Jacquet et M. Zidane sont intervenus pour intercéder en sa faveur. Les Bleus sont une grande famille, on ne laisse pas un Bleu sur la touche… »

Email
Print
Plus dans Business
marteau by tori rector on flickr
A 13 ans, il vend ses données privées aux enchères !

A 13 ans, Jonathan est déjà ce que l'on peut appeler un génie de l'informatique. Il en a bien compris...

station by stephane333 v2
Commerce : le « drive » essence victime de son succès

Le jour fera date dans l'Histoire du Commerce Innovant. Nous sommes le 31 mars dernier, à 23h59 précises. Et dans...

Fermer