Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | November 21, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Passe le portillon like a pro !

Passe le portillon like a pro !

| Le 25 mars 2014

badge accès branched v2En entreprises franciliennes ou de notoriété similaire, l’accès à son immeuble de labeur et à son poste de travail peut se révéler un vrai casse-tête.

Les badges électroniques d’accès, sont ces petites cartes plastifiées faussement anodines, qu’on perd tout le temps et qui peuvent rapidement vous « pourrir la vie ». Voici comment s’en accommoder au mieux, et comment les bien intégrer à votre panoplie du manager en vue.

1/ range ton badge dans un endroit classe :

Qui n’a pas déjà perdu son badge ou tapoté toutes ses poches juste devant le hall d’immeuble… le jour pile où on est retard à une réunion capitale ? Alors que ne pas l’oublier est hyper facile, mais surtout doit être classieux. Par exemple, un homme pourra privilégier la pochette de la veste qui lui permettra de le sortir d’un geste aérien, en le tenant l’air de rien entre index et majeur et au son de « Mon badge ? Easy guys ».

Une femme pourra y associer une touche sexy très appréciée de la gente masculine, en rangeant le badge dans son décolleté. En le sortant, accessoirement dire : « J’optimise tout. Même mes seins ».

A éviter : ranger son badge dans la poche arrière du jean, ou dans un range cartes en cuir. Ou pire : l’attacher à la ceinture avec un fil rétractable… So inelegant !

2/ amuse toi avec ton badge :

Pour ne pas oublier un objet, il faut bien le manipuler. Aussi fais des jeux simples avec lui : fais le par ex. circuler entre tes doigts de la main sans le faire tomber. Tu verras que tu y gagneras en dextérité et en prime tu pourras t’en servir pour épater tes subalternes. Un peu comme faire tournoyer son stylo sur la main d’une pitchenette (fameux geste qu’on arrivait pas à reproduire au lycée…).

A éviter : les jeux scabreux de type « ouais, regarde en soufflant dessus comme ça, j’imite le pet du mammouth ». Ou même de s’en servir pour se décrotter les ongles avec le rebord. So employé, so low profile !

3/ auto-booste ton badge :

Ajoute au feutre ou sur un faux sticker (préalablement conçu et imprimé) la mention « gold member » ou « black label » ou encore « le club« . Tu verras, les collègues seront rapidement impressionnés et te questionneront. Reste alors évasif sur le sujet : « C’est une carte spéciale octroyée au top management. Vous ne pouvez pas comprendre ».

A éviter : coller un sticker Pikachu ou un badge « j’aime mon patron ». So plouc ! Le portrait de soi est inutile : le manager dominant n’a pas besoin de montrer son physique avantageux une seconde fois.

4/ médite un show :

Un manager en vue, est un manager qui brille. Prépare donc chez toi un petit jeu de scène, ou une gestuelle de gagnant, pour épater la galerie. Par exemple, entraîne toi à passer ton badge sur le portique en le tenant avec les doigts de pied, et en marchant sur les mains. Plus simple, avance de la porte de l’immeuble jusqu’au portique en glissant sur le sol comme James Brown en concert et en chantonnant « I feel good ». En cas de présence de moquette, se contenter de faire des roues au sol.

Surtout, n’oubliez pas : au moment de passer le portique et sortir votre badge, faite le vide total en vous, reprenez contact avec votre moi intérieur, et relâchez la pression. Ce n’est pas le badge où la fonction qui sont importants, mais la personne qui les porte et qui a un coeur.

 

Email
Print
Plus dans Guides
Twitter-drague-amour-internet
A quelle heure tweeter pour pécho ?

Le réseau social Twitter vient d'annoncer un changement singulier dans sa stratégie. Dorénavant, les utilisateurs pourront accéder aux statistiques détaillées...

smartphone main branched
Prendre un smartphone par la main : les 4 astuces

Nos vies terriblement occupées, stressantes et denses nous laissent peu le temps d'optimiser nos gestes les plus basiques, nos actions...

Fermer