Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Branched | September 24, 2017

Revenir en haut

Haut de page

Soyez le premier à commenter cet article

Comment devenir un blogueur nain'fluent en 4 leçons

Comment devenir un blogueur nain’fluent en 4 leçons

blog branchedDevenir un blogueur influent sur l’Internet est le désir inavoué de tout « d’jeun » et de tout quadra qui se respecte. Mais devenir un blogueur nain’fluent, ça s’est déjà beaucoup plus rare, moins mainstream. C’est donc intéressant pour Branched.

Nos experts ont identifié les tendances et réalisé ce pas-à-pas très simple à utiliser et garanti 100% succès, pour qui veut devenir un/e blogueur/se nain et fluent qui arrache sur les réseaux sociaux et dans son quartier.

Nous avons recensé et synthétisé ci-dessous les pratiques, astuces et aveux de près de 2000 blogueurs/ses incontournables, et voici ce qu’il en ressort de meilleur.

1/ Fais toi passer pou un nain, ça attendrit la foule

Tu n’est pas obligé de mettre ta vraie photo en avatar. Prends toi en « plan américain », et dis que tu es un « homme à développé jambaire limité ». Tu pourras après carrément dire que tu es nain, première étape dans ta quête du blogueur nain’fluent. N’hésite pas à faire pleurer dans les chaumières sur ton sort, en en rajoutant à grandes louches. Tu pourras toujours monnayer plus tard des faveurs.

2/ Ou bien fais toi passer pour un Allemand

Les Allemands ou Autrichiens disent souvent « nein » dans leurs paroles et échanges quotidiens. Ce qui est assez proche de « nain », surtout si on le prononce rapidement et à la française. Du coup c’est tout bon, tu restes sur la bonne voie. Mets ce point 2/ de côté pour évoluer dans le process.

Accessoirement, si l’allemand est pour toi un blocage, tu peux tenter d’utiliser l’interjection « gn’hein » très courante en milieu populaire tempéré et sous la forme interrogative.

3/ Sois une bête en anglais

Traduis tous les clips de chanteurs américains et anglais que tu vois sur Youtube, du coup tu seras ce qu’on appelle quelqu’un de « fluent ». Ne le prend pas mal en revanche, si un jour, on te traite de con-fluent. Ce n’est pas forcément une insulte ou un manque de respect du à ton rang; ça peut aussi avoir un sens géo-physique, même si très difficile à percevoir au premier niveau.

4/ Sois pas trop rapide

N’exécute pas trop vite les taches que tu t’assignes, les défis que tu te donnes. Fais durer le plaisir. Et du coup, on dira de toi que tu as le flux lent. De là à comprendre rapidement « fluent », il n’y a qu’un pas, c’est donc aussi potentiellement dans la poche pour conquérir le titre.

Enfin, des points 1, 2, 3 et 4 cumulés il ressort que tu es bien désormais un blogueur nain’fluent. Tu peux aller vérifier ton score Klout régulièrement et communiquer dessus auprès des services RP et agences digitales. Tu auras alors accès à des cocktails alcoolisés prestigieux et à des tables rondes avec de très jolies nappes.

Email
Print